Crépuscule estival #5

Posted by Picarof août 31st, 2010

l’accordéon se lamente pour votre gaieté, à l’abri d’une porte, mais l’insolent chaland se presse sans vergogne, vers une chaude destination.

Be Sociable, Share!

Trackback URL for this entry